Présentation

Présentation

Et si la cuisine américaine et son mets emblématique, le hamburger, devenaient savoureux, originaux et même jouissifs ? Réinterprétés chez Burger’s Banquet selon le goût et la qualité française, ils s’avèrent même irrésistibles. Au point d’inventer le savant néologisme de burgernomie pour définir leur ambition d’importer un peu de gastronomie dans l’univers controversé du hamburger. Gourmandes et décomplexées, les recettes locavores n’en privilégient pas moins les produits de proximité. Ainsi, la viande de bœuf est labellisée Charolles AOP. Les fruits et légumes proviennent d’exploitations locales. Les fromages, de coopératives régionales. Les pains sortent du four du boulanger du quartier. Et les sauces sont bien sûr faites maison, tout comme les desserts dont le fameux cheesecake « Infiniment vanille » qui fait déjà le buzz.

Le cadre, à la fois atypique et chaleureux, participe aussi à la convivialité du lieu. L’esthétique néo-industrielle mêle des pièces vintage comme le comptoir en zinc, le bar en bois de palettes recyclés ou les coussins en toile militaire récupérée à des éléments contemporains comme les suspensions ampoules diamants. La photo de Thomas Mailaender, exposée à la dernière FIAC parisienne, apporte une touche de modernité décalée. Et un panneau mural dédié à l’expression d’artistes invités personnalise encore l’endroit.

Tous les ingrédients, dans l’assiette et dans le cadre, sont donc réunis pour faire d’un repas au Burger’s Banquet un moment agréable qui replongera, pendant leur pause déjeuner, les bureaucrates bardés de technologie dernier cri, dans l’ambiance d’un bistrot de la marine investi par les alliés américains. Tout un programme !